Arrêter de fumer sans volonté
 

Pas la volonté suffisante pour arrêter de fumer ?

Aucune importance. Suivez simplement le petit mode d'emploi ci-dessous, il ne vous impose aucune privation.
 
 
 
 
 
 

1. aujourd'hui même

Passez au tabac sans additifs

C'est l'étape la plus importante, celle qui va normaliser vos relations avec le tabac.
Les additifs ce sont les produits annoncés comme « Agents de texture et de saveur » sur le paquet. Vous verrez qu'ils sont présents en quantité assez importante : souvent plus de 5 % et jusqu'à 12 %.
Passez à des tabacs n'en contenant pas. Vous trouverez très facilement les marques qui proposent des cigarettes 100 % tabac + papier, demandez à votre buraliste. Vous avez par exemple les John Player Special Légères (ou : Light), mais il y a de nombreuses autres marques.
Pourquoi supprimer les additifs ? Parce que ce sont eux qui sont responsables de votre dépendance.
 
 

2. d'ici quelques semaines

Roulez vos cigarettes

Grâce à la suppression des additifs, la dépendance physique est terminée, vous n'êtes plus esclave. Mais vous dépendez encore du tabac pour le plaisir qu'il vous donne. Profitez-en pour établir une relation plus équilibrée avec lui.
Vous continuez à fumer, mais c'est uniquement pour le plaisir. Alors, comme la fumée est malgré tout un corps étranger, veillez à en absorber le moins possible.
En roulant vos cigarettes, vous contrôlerez plus facilement les quantités que vous fumez, et en plus votre cendrier sentira infiniment moins mauvais. Bien sûr, vous devez rester dans le 100 % tabac, 0 % agents de texture et de saveur. Par exemple, roulez vos cigarettes avec du tabac Fleur de Pays ou du Domingo. Essayez d'utiliser des feuilles très fines, vous vous rendrez vite compte que le goût du papier brûlé n'a aucun intérêt dans la clope.
 
 

3. à la prochaine occasion

Mettez votre matériel de fumeur à la poubelle


 
Attendez l'occasion qui conclura la période « fumeur » de votre vie.
Toutes les occasions sont bonnes, à chacun la sienne.
La plus connue, facile et efficace c'est le grand voyage dépaysant.
  • Vous partez pour les grandes vacances ? Mettez tout votre matériel — cigarettes, feuilles à rouler, pochons de tabac, briquets, allumettes — à la poubelle avant de partir, et partez léger. 
  • Vous déménagez ? Jetez vos cendriers et votre matériel de fumeur, et arrivez non-fumeur dans votre nouveau logis.
  • Vous changez de boulot ? Présentez-vous à vos nouveaux collègues comme un non-fumeur.
Si vous arrêtez à l'occasion d'un voyage et que vous reprenez ensuite, pas de panique : c'est normal, vous n'avez aucune volonté !
Attendez patiemment la prochaine occasion, ce sera peut-être la bonne. 
L'essentiel c'est que maintenant vous savez qui décide : c'est vous, pas la clope.