Arrêter de fumer sans volonté
 

Parce que la plupart des cigarettes contiennent des additifs destinés à créer une dépendance,

les mystérieux agents de texture et de saveur.


 
 
 
 
 
 

Le vrai coupable ? Les additifs

Vous avez peut-être déjà essayé d'arrêter de fumer. 
Or cela vous est déjà arrivé de vous retrouver par surprise sans cigarette : c'était plus fort que vous, il fallait en trouver, ou au moins trouver une bouffée à tirer.
Par quel miracle cette même personne qui a connu l'état de manque pourrait-elle un jour arrêter de fumer ? C'est impossible.
 
La dépendance vous prive de votre liberté de choisir entre fumer et ne pas fumer.
 
Vous avez peut-être déjà lu la composition de vos cigarettes qui est inscrite sur le paquet. Et vous avez remarqué ces produits mystérieusement intitulés « agents de texture et de saveur ».
Vous vous êtes peut-être demandé si ces additifs étaient si importants. 
Et puis vous vous êtes dit, de toutes façons la cigarette c'est une cochonnerie, alors quelques additifs en plus ou en moins ça ne va pas aggraver les choses...
 
Erreur. Les additifs sont là pour créer la dépendance.
 
Je suis de formation scientifique, et je n'ai aucune preuve rigoureuse de ce que j'avance. J'ai acquis la certitude que les additifs créent la dépendance en faisant moi-même l'expérience de les supprimer de ma consommation, sans préméditation.

La nicotine seule ne crée pas de dépendance forte.

Depuis, en revanche, j'ai trouvé quantité de sites sur Internet, en France et à l'étranger, qui affirment détenir les preuves scientifiques de deux choses importantes :
la nicotine à elle toute seule ne crée vraisemblablement pas de dépendance, à coup sûr elle ne crée pas la dépendance forte que nous connaissons tous,
• en revanche les additifs au tabac créent une dépendance forte. Peut-être en combinaison avec la nicotine.
Je vous laisse le soin de trouver les sites les plus sincères et les mieux informés dans le domaine, et de juger s'ils sont crédibles.

Pourquoi des agents de texture ? La cigarette n'est pas un aliment.
 
Certains indices à notre portée auraient pu attirer notre attention.
1. Pourquoi faudrait-il des agents de texture ? 
On peut comprend la présence d'agents de texture dans l'alimentation : la texture a son rôle à jouer dans le plaisir qu'on prend à consommer un aliment.
Mais pour une cigarette, et surtout une cigarette déjà roulée, quelle utilité ? On n'est jamais en contact avec le tabac. Et les cigarettes sans agent de texture ne se tiennent ni mieux ni moins bien qu'avec.
2. Pourquoi y a-t-il besoin de telles quantités d'additifs ?
Les additifs du tabac sont une fraction importante du poids de la cigarette : entre 5 et 10 %. Or, on s'attendrait plutôt à ce que ces produits soient efficaces en très faible quantité : une laque pour les cheveux (agent de texture) ou un parfum (agent de saveur), ne laissent qu'une couche infime après évaporation du solvant...